FILPAC CGT Chapelle Darblay Grand-Couronne (UPM)

On bouge !!!

11 décembre 2019

Partagez :
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

On bouge !!!

 

Un point sur les actions CGT de ce 10 décembre

Nous avons premièrement participé à un barrage filtrant aux portes de notre usine, avec le soutien de l’inter pro Cgt du coin.

En 2ème à la fin de réunion du CSE extraordinaire, une prise de parole sur les marches du bâtiment administratif nous a permis de vous rendre compte et échanger avec vous des débats de la réunion et de nos actions à suivre.

3ème, nous avons participé à la 2eme grande manif contre la réforme des retraites, l’environnement, l’emploi, les salaires et les services publics.

Encore un grand succès et toujours plus de participants qui refusent la remise en cause de leur acquis.

L’attaque contre Chapelle ne peut pas nous exclure

de ce combat, bien au contraire.

 

Et pour finir la journée, 4ème action à 16h 30, toujours avec le soutien des Pap-Chap, nous nous sommes rendus à la préfecture rencontrer le préfet.

Compte rendu CSE extraordinaire.

Le CSE extraordinaire a été demandé pour clarifier en particulier les rumeurs et obtenir des informations sur l’avenir de notre site.

À quelques jours d’échéances très importantes, le 13 décembre (réception des offres indicatives) et le 14 janvier 2020, délai qu’UPM se donne pour examiner les offres de reprise… ou pas, il était important de poser clairement les questions.

  • Question : avancement des discussions suite à l’annonce d’UPM.

Et nous voila à commencer une réunion aussi ordinaire que d’habitude : rappel des visites, du calendrier et bla bla bla …

Stop !!! Vos représentants du personnel reprennent la réunion en main et demandent des réponses claires à nos questions !!!

  • Pourquoi autant d’engouement auprès de VPK ?
  • Pourquoi plusieurs discours sur les éventuelles finalités d’un PSE ?
  • Quel est leur plan en final ? Où veulent-ils nous emmener ?

Les salarié(e)s attendent des réponses et sont devant les portes !!! Il est grand temps de changer de ton !!!

Les réponses sont simples, Mr Kubiak nous dit : pas de projet particulier avec VPK… ni avec aucun autre non plus.

Plusieurs discours sur le niveau PSE ? Mr Fagon nous assure que non, seul UPM en décide et ils ont déjà dit qu’ils respecteront la règlementation du pays et qu’ils ont toujours su négocier….

Où allons-nous ? …il faut attendre les réponses d’UPM…

Doit-on tout croire sur parole ?

A propos des rumeurs elles seraient toutes fausses, totalement fausses d’après Mr kubiak et Mr Fagon.

Donc, stop aux rumeurs car non, à ce jour  et c’est écrit dans le PV : pas de repreneur papier ou carton, pas de fermeture ou de friche, pas de PSE généreux ou pauvre.

Les faits et rien que les faits !!!

Donc, une bonne fois pour toutes, tout ce qui est colporté au fil des heures dans l’usine, ce n’est que du vent.

Compte rendu du KEF.

Arnaud Dauxerre est tout d’abord parti au KEF avec en tête le licenciement économique brutal de nos collègues Upm Profi (motif économique ou la cause est ailleurs ? mauvais choix industriels) dans des conditions peu favorables car bien malheureusement ils ne sont pas rattachés à la convention collective Papiers/cartons.

Sa mission : revenir avec des réponses sur les questions écrites posées à M. Pesonen.

  • Question : sur la volonté réelle d’UPM de trouver un repreneur.
  1. Pesonen répond qu’UPM aurait pu décider de fermer purement et simplement le site mais qu’il a en a été décidé autrement. UPM pour autant ne cèdera pas son site à n’importe qui et ne fera pas n’importe quoi. Le sérieux du repreneur et le projet proposé emporteront le choix d’UPM. En revanche tout reste envisagé, y compris la fermeture en cas d’absence d’offre crédible ou d’offre de reprise.
  • Sur les conditions de la cession du site à l’éventuel repreneur.
  1. Pesonen rappelle que le site Chapelle Darblay a une valeur et qu’il n’est pas question pour UPM de donner son argent. UPM veut gagner de l’argent sur la vente du site Chapelle Darblay.
  • Sur le calendrier à venir en cas de cession du site et sur l’idée d’assurer une transition en souplesse.

Le calendrier de consultation des repreneurs et de réception des offres est en cours et il est trop tôt pour préciser ce point ; l’idée d’une transition par la poursuite de production de journal avant transformation semble, d’après lui, écartée.

  • Sur le niveau du plan éventuellement négocié
  1. Pesonen rappelle qu’UPM a toujours respecté les réglementations et a toujours su discuter.

Arnaud, pour notre dernière participation au Kef a fait une intervention orale en rappelant à M. Pesonen que l’investissement porté il y a plus de 35 ans par Kymmene avait ancré le groupe dans un engagement sociétal fort faisant de Chapelle Darblay l’inventeur du recyclage des papiers en France et un exemple du développement durable.

Son éventuelle fermeture ou sa transformation plonge les collectivités dans une profonde inquiétude et provoque un séisme pour la filière du recyclage papiers/cartons toute entière.

L’après-midi, nous avions rendez-vous avec le préfet, enfin !!!

Autour de la table : M. Durand préfet de Seine Maritime, pour la Direccte Mme Lepicard et M. Rodin, Pascal Morel pour l’UD, Nathalie Verdeil pour la confédération, Patrick Bauret pour la Filpac et bien sur vos élus : Cyril, Julien et Arnaud.

Nous avons pu présenter nos projets, et parler du danger imminent des positions d’UPM.

M. le préfet nous a fait comprendre que ses fonctions ne lui permettaient pas de contrer les décisions d’UPM puisque société privée.

Que ses pouvoirs sont limités mais qu’un engagement devrait être pris pour valoriser l’ensemble de la Chapelle Darblay, en faveur d’ un repreneur qui sauverait tous nos emplois et tout notre site.

Et donc après de très longues discussions et de débats divers :

Nous avons notre commission industrielle !!!

Une réunion qui enfin abouti à du concret …. et ça va faire du monde autour de la table…
Le soutien des PAP-CHAP a très certainement dû peser dans la balance car, même si certaines personnes ne nous aiment pas, nous avons le rapport de force et le sérieux nécessaire pour travailler ensemble à une solution favorable pour tous !!!

Merci aux copains qui nous ont soutenus jusque 19h.

Des actions coup de poing sont organisées tous les jours

Ce jeudi 12 décembre RDV au rond-point du Smedar de 6h a 9h suivi d’un rassemblement à 10H30 cour Clemenceau.

Nous appelons tous les PAP-CHAP disponible à participer

Malgré toute la haine et le mépris déversé contre notre CGT. Les manifestants font savoir encore plus fort leurs refus aux reculs sociaux, leur défiance aux gouvernants.

Ces mêmes qui vivent de leur faveur spéciale, plusieurs rémunérations, plusieurs retraite.

Mais ça silence. Ils veulent tuer nos acquis et aussi faire la peau à la CGT, et pourquoi ont-ils si peur ? Saurions-nous le seul rempart à la casse sociale ?

N’oubliez pas le repas de noël, le 19 décembre à la cantine   hin hin hin hin !!!!! 

11 décembre 2019